Catégories
Ils parlent de nous!

Marie-claire: “la chocolaterie vertueuse de la fève à la tablette”

Il y a des parcours de vie qui impressionnent et celui de Nadine Abondo est un de ceux-là. À 42 ans, elle a lancé un projet de chocolaterie solidaire dont l’impact social se mesure de la production de la fève de cacao au Cameroun à la fabrication du chocolat en Ile de France. Rencontre.

Aude Lorriaux – Marie Claire

Févier d’Or est une chocolaterie ayant plusieurs spécificités, qui font d’elle, une chocolaterie originale.

En effet, Févier d’Or fait partie des cinquante chocolateries en France ayant adopté le concept « bean to bar, en français « de la fève à la tablette ». C’est une pratique dans laquelle le chocolatier travaille son chocolat depuis la fève (jusqu’à la tablette) et maîtrise l’ensemble du processus de production permettant d’offrir à sa clientèle des bonbons, des tablettes et bien plus encore… Sans l’intervention d’autres intermédiaires.

Du fait de son expérience en tant que directrice d’Esat (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), Nadine Abondo gérante de Févier d’Or, a su créer une diversification dans les métiers proposés aux personnes en situation de handicap. A travers Févier d’Or, elle souhaite démontrer le potentiel que chaque personne a en elle.

Outre cette expérience, la création d’une chocolaterie solidaire découle d’un héritage de valeurs : de partage et d’entraide qui lui vient de ses parents.
L’ensemble de cet héritage lui a donné l’envie de poursuivre ses études en ingénierie sociale, fonder Févier d’Or et tout son concept basé sur la solidarité, l’équité.

Et enfin, cette chocolaterie donne la possibilité à une coopérative de 150 petits producteurs au Cameroun d’avoir accès à une juste rémunération qui participe à la reconnaissance de leur savoir-faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *